Nord-Kivu : Plus de 200 miliciens se sont rendus afin de participer à la reconstruction du pays (rendus)

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Après s'être rendus il y a peu aux fardc avec leur chef le général autoproclamé KAVUMBI SIBOMANA, 220combattants du groupe rebelle NYATURA actif dans le territoire de masisi ont été présentés ce mercredi à la presse de Goma.

Nord-Kivu : Plus de 2000 enseignants de Goma, tous les réseaux confondus, étaient dans la rue de Goma

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Les enseignants du chef-lieu de la province du Nord-Kivu ont envahi les artères de la ville de Goma le lundi 14 Octobre 2019. Ils ont manifesté depuis l'institut de Goma jusqu'au gouvernorat où ils ont déposé leur mémorandum.

Nord-Kivu : plus de 80 milles personnes sont déplacées depuis octobre 2017

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Environ 10 milles ménages de déplacés de guerre dans la zone sud du territoire de Lubero sont sans assistance humanitaire depuis plus de six mois. Cette alerte est lancée par les autorités administratives de la commune rurale de Kirumba, déplorant les conditions de vie de ces déplacés et celles des familles d’accueil. Le comité local des déplacés en appelle à l’intervention du gouvernement central et des organisations humanitaires.

Nord-Kivu : Plus de 50 ménages des déplacés sans assistance dans les camps de Matoto et Vusesa

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Le camp des déplacés de Matoto situé à environ sept kilomètres au sud de la ville de Butembo en commune de Kimemi vers Ivugha. Ici, les déplacés, pour survivre, ils travaillent les champs des autochtones pour un petit bénéfice en retour. Cette même situation est vécue dans le camp de Vusesa également situé à environ sept kilomètres à l’ouest de la ville de Butembo en commune Vulamba.

Nord-Kivu : plus de cent personnes arrêtées par des combattants mayi-mayi en territoire de Lubero

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Celles-ci sont accusées de n’avoir pas payé la taxe dite de jeton perçue par des combattants mayi-mayi de Guidon. Ainsi, les notables de la zone ont annoncé le début des tractations pour leur libération entre les mains de ces combattants mayi-mayi de Guidon depuis près d’une semaine à Kasugho, dans la partie nord-ouest du territoire de Lubero.