Nord-Kivu : « Faudra-t-il détruire tous les efforts déjà consentis en province pour les élections ? » s’interroge Julien PALUKU KAHONGYA

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Le gouverneur de province, Julien PALUKU KAHONGYA a passé en revu la situation socio-politique du Nord-Kivu l’avant-midi de ce lundi 13 novembre 2017 devant la presse en ville de Goma.

Nord-Kivu : 15 casques bleus et 5 FARDC tués et plusieurs blessés dans une attaque contre la base de la MONUSCO

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

La base des soldats du contingent Tanzanien de la brigade d’intervention de la MONUSCO a été attaqué le soir de ce jeudi 07 décembre 2017. Cette attaque est attribuée aux éléments ADF. Le bilan de celle-ci serait de 15 casques bleu du contingent Tanzanien de la MONUSCO tué et plus d’une vingtaine des blessés.

Nord-Kivu : Adel BAZIZANE « Nous devons sauver l’année scolaire en cours dans les zones en guerre »

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Bonne nouvelle pour les écoles de la province éducationnelle Nord-Kivu II, victimes de l’insécurité qui prévaut dans le grand Nord-Kivu. Celles-ci vont bénéficier d’un don en matériels didactiques du gouvernement Julien PALUKU KAHONGYA pour leur bon fonctionnement.

Nord-Kivu : 5 janvier 2018 : 25 ans depuis l’assassinat de NYAMWISI MUVINGI Enock

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

5 janvier 1993 - 5 janvier 2018, cela fait exactement 25 ans que l’initiateur du parti politique Démocratie Chrétienne Fédéraliste a été assassiné. Pour honorer sa mémoire, les membres de la DCF-N ont échangé autour du thème « l’actualité et la pensée politique de NYAMWISI MUVINGI, ainsi que sur la nationalité », après un match féminin entre la DCF-N et le Mouvement de Libération du Congo MLC.

Nord-Kivu : Affrontement entre Les FARDC et les miliciens Mayi-mayi en territoire de Lubero

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Les opérations militaires se poursuivent dans la zone de Ndwali, Kyanika et Katsibwe en plein Parc National de Virunga.  Selon nos sources à KAMANDI-GITE, les militaires de l’armée régulière ont lancé une offensive contre les présumés Mayi-mayi installés dans cette zone il y a plus d’une année.