Nord-Kivu : Kahindo Muhesi « il serait important d’évaluer les opérations militaires en cours »

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Unième cas des massacres de la population en ville et territoire de Beni, le professeur Augustin Kahindo Muhesi, politologue de formation, pense qu’il faut d’abord évaluer les opérations militaires en cours dans la région avant d’envisager toute autre piste. Evoquant un éventuel appui militaire étranger, ce politologue rappelle que la question relève de la souveraineté nationale par conséquent elle devra dépendre d’un consensus national.

Cependant s’il faut y penser, le professeur Kahindo Muhesi souhaiterait que cet appui se limite dans un premier temps,  à la coopération avec les pays voisins, spécifiquement dans le secteur des renseignements et de la logistique.

Pour lui, les anciennes interventions militaires des armées étrangères en République démocratique du Congo avaient  plutôt entrainé beaucoup de problèmes que de solutions escomptées. 

«  L’expérience récente d’invitations des armées étrangères n’a pas était toujours concluante parce que elle a été accompagné par un cortège des conséquences. Dans la situation actuelle, je suis de ceux-là qui pensent qu’il serait important d’évaluer d’abord les opérations militaires qui sont en cours, surtout que nous avons la présence de la communauté internationale à travers la MONUSCO. Je pense que ce sont tous ces efforts consentis qu’il faut évaluer avant de penser à des troupes étrangères (…) »

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :