Butembo : nouvelle tribune d’expression populaire prévue ce lundi 12 novembre

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

La coordination urbaine de la société civile de Butembo organise ce lundi 12 Novembre 2018 une nouvelle tribune d’expression populaire au Centre d’accueil Joli Rêve entre 9heures et 12heures. Elle sera centrée sur la gratuité des soins, l’enterrement digne et sécurisé ainsi que la surveillance de la maladie à virus Ebola et des personnes contacts.

Butembo : Réouverture du centre de santé VUTSUNDO après décontamination contre Ebola

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Les patients peuvent à nouveau consommer les services offerts par le centre de santé Vutsundo. C’est après la réouverture de cette structure sanitaire qui est intervenue ce mardi 30 octobre 2018 ; à pratiquement deux mois de cessation d’activités depuis que ledit centre a connu le tout premier cas positif de la maladie à virus Ebola en ville de Butembo.

Butembo : suite à l’insécurité les enseignants courent le risque de mal dispenser leurs leçons

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

Les enseignants de la sous-division de l’EPSP Nord-Kivu II courent le risque de ne pas bien dispenser les cours aux apprenants suite à l’instabilité sécuritaire qui sévit à Beni-ville et territoire ainsi qu’en ville de Butembo.

Butembo : Ebola : Dysfonctionnement du dispositif de lavage des mains au poste de Vulindi

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

La pratique de lavage de mains connait encore certains dysfonctionnements au poste de Vulindi depuis bientôt deux semaines. Cette situation est consécutive à l’assassinat de deux militaires FARDC qui étaient commis au contrôle de lavage de mains des populations sur l’axe Butuhe-Butembo.

Lubero : journée de méditation : Les activités socio-économiques paralysées toute la journée de ce jeudi 25 octobre 2018

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo

La population locale a observé une journée de méditation et de prière en réponse à l’appel de la société civile et le syndicat des enseignants du Congo, SYECO Lubero. Cette journée a été décrétée par ces structures dans le cadre de compatir avec la population de Beni, victime du terrorisme de l’ADF aux côtés de celle de Lubero qui fait face au phénomène mayi-mayi.