Butembo: Les victimes du dernier déguerpissement massif de Ihinda sont sans abris

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Au lendemain de l’autorisation faite aux familles déguerpies le samedi dernier à Ihanda Rughenda de réoccuper leurs parcelles respectives, la vie reprend petit à petit dans cette cellule du Quartier Rughenda.

Cependant, plusieurs dizaines des ménages sont sans abris car dépourvus des maisons qui ont été démolies à cette occasion.

Un père de famille qui avait du mal à contenir les larmes de ses enfants, se souvient encore du malheur qui leur est arrivé. 

«La situation était telle que nous étions surpris. Nous ne connaissions pas ceux qui venaient poser cet acte. Depuis samedi, nous sommes à l'extérieur parce que les dégâts font état des démolitions de nos maisons. A cela s'ajoutent les faits d'avoir giflé les gens et volé de l'argent dans les maisons détruites. Nous sommes en train de voir comment nous débrouiller avec les quelques morceaux des tôles dans un premier temps», se lamente une des victimes de ce déguerpissement.

Les femmes et les enfants sont les plus malheureux, a indiqué une dame allaitante. 

«Nous vivons à la belle étoile. C'est vraiment de la souffrance insupportable. Lors du déguerpissement il y avait aucune pitié pour les femmes et les enfants. Voyez-vous ces enfants? Ils supportent difficilement ces intempéries auxquelles ils sont exposés. Que les autorités plaident pour notre cause», se désole-t-elle.

Cependant, les victimes de ce drame disent attendre leur sort de la justice. Le maire de Butembo qui a autorisé la réinstallation de ces familles dans leurs milieux de vie dit aussi attendre des nouvelles orientations venant de l'autorité judiciaire.

Rédaction  

 

 

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :