Lubero : journée de méditation : Les activités socio-économiques paralysées toute la journée de ce jeudi 25 octobre 2018

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

La population locale a observé une journée de méditation et de prière en réponse à l’appel de la société civile et le syndicat des enseignants du Congo, SYECO Lubero. Cette journée a été décrétée par ces structures dans le cadre de compatir avec la population de Beni, victime du terrorisme de l’ADF aux côtés de celle de Lubero qui fait face au phénomène mayi-mayi. 

La journée de méditation et de prière a été marquée à Lubero par la tenue des messes au sein des églises catholiques, protestantes et Kimbanguistes des agglomérations de Lubero-centre, Kirumba, Kayna et Kanyabayonga. Selon les sources de la société civiles dans ces entités, les activités socio-économiques et scolaires ont été suspendues toute la journée. Seuls les pharmacies ont ouvert leurs portes, renseignent-elles.

A l’occasion de cette journée, la société civile du territoire de Lubero a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire dans le cadre de la protection civile, la situation humanitaire et socio-économique. Dans le mot de circonstance lit à la paroisse Bon Pasteur de Lubero-centre, le président des forces vives territoriales a déploré l’activisme des groupes armés nationaux et étrangers qui endeuille les territoires de Beni et de Lubero, depuis plus d’une décennie.

Du côté humanitaires, Georges Muhindo Katsongo a fait savoir qu’au moins 12 758 ménages continuent à vivre dans la situation de déplacement à travers le territoire de Lubero depuis l’an dernier. Ce qui s’observe également dans le territoire de Beni où plusieurs groupements sont abandonnés de leur population en direction des villes de Beni et de Butembo. Toutes ces situations sont, D’après Georges Muhindo Katsongo, la conséquence de la crise socio-économique observée dans la région.

Venir en aide aux populations victimes

Et à l’occasion, la coordination de la société civile de Lubero lance l’opération des collectes des fonds en faveur des victimes des exactions dans le Beni-Lubero.

Selon le président de cette structure citoyenne, ladite opération prendra deux semaines le temps pour les organisations des bases dont les associations et les églises de recevoir les fonds des bonnes volontés.

Pour prêcher par l’exemple, toutes les offrandes collectées dans les églises ce jeudi 25 octobre 2018 à Lubero ont été mises en part pour cette fin.

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :