Actualités

Butembo: La société civile ne comprend pas le silence de l'autorité urbaine face aux actes de vandalisme vécus dans la ville les deux dernières semaines

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Les coordinations provinciale et locale de la Société civile condamnent les actes de vandalismes posés au cours de différentes manifestations organisées la semaine dernière à Butembo et environs.

C’était au cours d’un point de presse Co-animé ce dimanche 8 décembre sur au bureau de la coordination urbaine de la société civile de Butembo sis sur avenue Kiombwe par Edgard MATESO et Maitre Kathy FURAHA respectivement Vice président de la coordination provinciale de la société civile au Nord –Kivu et vice présidente de coordination urbaine de la société civile de Butembo.

Tous deux ont rappelé que l’ennemi commun reste l’ADF et non les biens publics ou privés auxquels les manifestants s’en prennent.

Pour Edgar MATESO, s’attaquer aux biens publics et privés, c’est se tromper de cible. S’agissant du départ de la MONUSCO exigée par une certaine opinion, la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu à travers son vice-président l’invite plutôt à l’action dans la traque des ADF. 

Revenant à son tour sur les différentes manifestations qui ont secoué la ville de Butembo il ya peu, la coordination urbaine de la société civile dénonce l’inertie de l’autorité urbaine qui n’a pas pu empêcher la commission des actes de violence qui ont émaillé lesdites manifestations.

Pour ne pas jouer le jeu de l’ennemi, la population de Butembo et environs est appelée à s’abstenir de tout acte de violence. Il faudra regarder dans la même direction et conjuguer des efforts en vue d’arrêter l’hémorragie sécuritaire qui a élu domicile dans la région, ont-ils conseillé.

Nelson Rafiki

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :