Actualités

LUBERO: Il y a besoin urgent des sites de cantonnement des ex-miliciens (forces vives)

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

La société civile du territoire de Lubero plaide pour l’accélération du processus d’installation des sites de cantonnement provisoire des miliciens, désireux de se rendre aux FARDC.

Son Président l’a fait savoir Vendredi au cours d’un entretien exclusif avec RTVH. Georges KATSONGO indique que chaque semaine des dizaines des miliciens se rendent aux autorités administratives locales.

Mais elles se buttent au problème de leur prise en charge, notamment l'approvisionnement en vivres et non-vivres dans des endroits d'infortune.

«Nous continuons à interpeller les tenants du pouvoir qui devraient en principe accélérer le processus pour que les centres de regroupement des éléments des groupes armés soient opérationnels. Etant donné qu'aujourd'hui même ceux qui ont déjà manifesté la volonté de rendre hésitent encore puis que les centres ne sont pas ouverts. Une fois ces centres ouverts alors il y aura des redditions en masse», a expliqué le président de la société civile de Lubero, monsieur Georges Katsongo.

Le Gouvernement congolais avait prévu installer deux centres de transit de reddition volontaire à Lubero sur proposition de l’Administrateur de ce territoire.

D’ailleurs le Gouverneur de province avait dépêché une commission pour prospecter les lieux indiqués par les notables.

Il s’agit de KASEYE, 2 Km à l’ouest de la localité de KIMBULU au Nord du territoire de Lubero et MAPERA, 5 Km de KAYNA au SUD du territoire.

 Rédaction

 

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :