Actualités

Goma : Les enseignants des écoles conventionnées durcissent leur mouvement de grève

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Les écoliers des écoles catholiques de la ville de Goma devront encore attendre longtemps pour bénéficier des enseignements.

Cela suit au durcissement du mouvement de grève des enseignants de ces écoles conventionnées catholiques, protestantes, musulmanes et certaines publiques non conventionnées de la ville de Goma.  

La décision a été prise ce mercredi 9 octobre 2019 au cours d’une assemblée générale extraordinaire d'évaluation de la grève amorcée depuis le 3octobre par les professionnels de la craie au chef-lieu du Nord-Kivu.

Ces enseignants demandent au gouvernement congolais de se prononcer publiquement sur ses capacités matérielles à supporter la gratuité de l’éducation de base en RDC.

Pour éducateurs,  la qualité de l’enseignement au pays est synonyme de l’amélioration des conditions de vie de l’enseignant congolais. 

« Nous sommes venus ici ce jour pour dénoncer une condition inhumaine, honteuse, il est temps d’arracher nos droits face aux discours philosophiques de ces politiciens. C’est l’heure de faire respecter le travail de l’enseignement. Aux enseignants peureux, aux enseignants qui ne savent pas réclamer leurs droits, soyez débout en visant la conquête de notre place légitime », a déclaré un enseignant lors de l’assemblée extraordinaire d’évaluation de ce mouvement de grève Goma.

Les enseignants de Goma ont décidé de ne pas basser le bras jusqu’à ce qu’il y ait la lumière sur la gratuité de l’enseignement de base au primaire. Seules les écoles privées et quelques écoles publiques fonctionnent au chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :