Actualités

Beni : Le secrétaire général de l’ONU réitère son accompagnement à la RDC dans la lutte contre Ebola et l’ADF

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Le secrétaire général de l’organisation des Nations Unies réitère l’engagement des Nations Unies dans l’éradication des fléaux qui écument la région.

Antonio GUTERRES l’a dit lors de sa visite à Beni le dimanche 1er Septembre 2019.

Le numéro de l’ONU trouve à la fois une nécessité et une urgence, la lutte contre la maladie à virus Ebola en RDC.

Antonio GUTERRES plaide pour la mobilisation de toutes les capacités tant l’intérieur de la République démocratique du Congo qu’au niveau de la communauté internationale.

Cela pour combattre efficacement cette épidémie. C’est en commune rurale de Mangina au Nord-Kivu, où les premiers cas d’Ebola que le secrétaire General de l’ONU a déclare cela, au cours d’une brève visite y effectuée ce même dimanche du 1er Septembre 2109.

Antonio GUTERRES a aussi rappelé les Etat qui ont donné des promesses d’aide pour contribuer à l’éradication de cette maladie de bien vouloir les concrétiser. Pour tous ensemble poussions venir à bout cette maladie.

                                             Plan sécuritaire dans la région

Au sujet de la situation sécuritaire, le patron des Nations Unies, a révélé être venu dans cette région du Nord-Kivu pour soutenir les efforts déployés dans la lutte contre le terrorisme.

Parlant des groupes armés, le Secrétaire Général de l’ONU les a tout simplement appelé à déposer les armes sans conditions.

La Monusco sera toujours au coté des forces armées de la RDC dans la traque de ces groupes négatifs, à l’instar des ADF qui écument, sèment la peur et la terreur dans cette zone de la RDC.

D’ailleurs cet activisme des groupes armés constitue aussi un défi majeur dans la réponse contre la maladie à virus Ebola. D’où leur neutralisation doit être priorisée.

Dans sa suite était aussi le gouverneur du Nord-Kivu, Carly NZANZU KASIVITA. Lui appelle au soutien de tous dans la traque de l’ADF à Beni.

L’autorité provinciale du Nord-Kivu a profité pour démontrer la menace terroriste que représentent les ADF non seulement à la RDC mais aussi à toute la région des Grands-Lacs.

Motif pour le gouverneur de solliciter la solidarité de la communauté internationale dans l’éradication de ce phénomène ADF.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :