Actualités

Beni : La société civile d’Oicha décrète deux journée ville morte vendredi et samedi pour dénoncer les massacres

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Au total 9 incursions des combattants ADF ont été enregistrées, en l’espace d’une semaine dans plusieurs agglomérations du territoire de Beni.

Le bilan de ces attaques fait état de 27 civils tués, 10 blessés et 5 enfants kidnappés. Ces chiffres sont contenus dans le communiqué de presse qui a sanctionné l’assemblée générale extraordinaire des forces vives du territoire de Beni, ce Jeudi 25 Juillet en Commune rurale d’Oicha.

Dans ce communiqué, la société civile du territoire de Beni décrète, à partir de ce Vendredi 26 Juillet deux journées ville morte.

Elles exigent l’arrivée sur place à Oicha du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi pour évaluer l’opération Sukola 1, en sa qualité de commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Pendant ce temps, face à cet activisme des groupes armés étrangers et nationaux en Province du Nord Kivu, le Président de la République réaffirme sa ferme volonté de restaurer la paix et la sécurité dans ce coin du Pays.

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo l’a fait savoir Mardi à Kinshasa, au cours de l’audience qu’il a accordée au Gouverneur du Nord Kivu, Carly Nzanzu Kasivita.

Des nouvelles stratégies sont désormais envisagées pour en finir avec les forces négatives qui endeuillent le Nord Kivu, a annoncé l’autorité Provinciale.

Carly Nzanzu Kasivita en a profité pour demander au Chef de l’Etat de doter les Forces Armées de la République Démocratique du Congo de tous les moyens nécessaires pour mettre fin à l’insécurité sur l’ensemble de la Province

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :