Actualités

Nord-Kivu : Les élus provinciaux de Beni plaident pour la prise en mains la sécurité de cette partie du Nord-Kivu comme c’est le cas d’Ebola par le président de la république

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Autant qu’il a décidé de prendre en main la riposte contre Ebola, autant le président de la république doit prendre ses responsabilités face aux massacres de BENI.

C’est l’une des recommandations contenu dans la déclaration des députés provinciaux élus de BENI ville et Territoire, rendue publique ce mercredi 24 juillet 2019.

C’est avec consternation que ces élus du peuple disent avoir appris les dernières tueries des populations civiles en territoire de Beni.

Dans ce cadre, les députés de Beni ville et territoire, demandent au chef de l’Etat et président de la République de concrétiser ses promesses en faveur de la population de cette partie du Nord-Kivu.

C’est notamment mettre fin définitivement aux massacres de la population civile, la délocalisation de l’Etat Major Général des forces armées à Beni, promesse faite lors de la campagne électorale.

Comme il a décidé de prendre en main la question de la maladie à virus Ebola, les députés de Beni demandent à Félix TSHISEKEDI de faire de même pour la question de massacres qui éliminent la paisible population aussi.

Pendant ce temps, deux civils ont été tués dans une nouvelle attaque de l’ADF qui a ciblé CHANI-CHANI, localité suitée à l’Ouest de MAYMOYA dans le territoire de Beni. Le fait a vécu dans la nuit de Mardi 23 Juillet dernier.

Le bilan fait aussi état de plusieurs autres blessés et des portés disparus. Parmi les victimes de cette attaque on compte des enfants, fait qui n’enchante pas le parlement des enfants du territoire de Beni qui livre cette information.

Monsieur KAVUTIRWAKI PELEGI, président de cette structure, parle des centaines d’enfants qui sont déjà victimes des exactions rebelles à l’espace de 5 ans. Il en en appelle à l’implication de tous pour faire respecter les droits des enfants dans la région de Beni.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :