Actualités

Butembo : Elle est peut-être oubliée, pourtant une couche de la population plus exposée à Ebola, les coiffeurs

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Le contact physique direct   entre les professionnels de la coiffure ainsi que du massage et leurs clients, fait qu’ils soient parmi les couches de la population de Butembo exposées à Ebola.

Constat de la RTVH, en cette période où la ville et ses environs font face à la maladie à virus Ebola.

Un risque dont les concernés disent en être conscients,  car manipulant la sueur voire le sang de leurs clients.

C’est le cas de la masseuse Josseline du salon dame TAK qui, pour se protéger, elle confie, recourir au désinfectant. Elle révèle aussi, appliquer les autres règles hygiéniques élémentaires.

Cela, pour éviter une éventuelle contamination pendant les 25 minutes de massage. Pour Josseline, seule la vaccination peut garantir une protection efficace. Tel est aussi le cas du coiffeur ARSENE qui s’occupe, lui, de la coiffure des hommes. Ce dernier affirme recourir fréquemment à l’alcool pour désinfecter ses outils de travail avant comme après avoir rendu service à un client.

Selon le constat réalisé sur le terrain par Rtvh, sont nombreux en ville, les salons de coiffure qui ont renforcé les précautions hygiéniques pour éviter toute contamination à la maladie à virus Ebola.

Rédaction

 

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :