Actualités

Butembo : Les autorités administratives menacent de fermer toute structure sanitaire qui cache les malades suspects d’Ebola

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Est-ce vers un découragement des autorités de base dans la riposte contre la maladie à virus Ebola à Butembo?

En tout cas la question mérite d’être posée au regard des déclarations de certaines autorités locales qui s’insurgent contre le comportement qu’elles qualifient de négatif affiché par certains habitants malgré le nombre très croissant des victimes de l’épidémie d’Ebola dans la ville.

Intervenant à la parade hebdomadaire de ce lundi 29 avril 2019 à la mairie, certains bourgmestres ont exprimé leur déception face aux multiples cas de résistances de la population face aux équipes de la riposte dans certains quartiers, cas de Cyprien MULONDI est bourgmestre de la commune de VULAMBA.

Et Gilbert BWAMBALE bourgmestre de Kimemi estime que ce qui se passe à Butembo est à la fois humiliant et choquant. Les cellules qui vont continuer à s’entêter courent le risque d’isolement avec des mesures coercitives que l’autorité municipale de Kimemi promet de dévoiler incessamment.    

Gilbert BWAMBALE prévient la population contre les risques de contamination qu’elle court en se faisant soigner dans des structures informelles. Il invite à l’occasion les gestionnaires des structures sanitaires publiques comme privées à toujours référer les cas suspects d’Ebola dans structures spécialisées qui sont les centres de transits, CT ou centres de traitements Ebola, CTE, pour une prise en charge appropriée.

Le bourgmestre de la commune de Kimemi menace de fermer toutes les structures qui ne voudront pas collaborer avec les équipes de la riposte dans son entité administrative.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :