Actualités

Butembo : Les analystes proposent un rapprochement du grand-nord au nouveau président

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Butembo attend bénéficier de l’actif du nouveau président de la république.

Ce sont là les propos de maitre Billy SAGHASA qui estime que tout devrait maintenant tourné autour de l’élaboration du cahier de charges à remettre au chef de l’Etat que de rester borné sur les débats sur la vérité des urnes.

Mais l’assistant Mzee WAVENE qui était son codébiteur à l’émission cours des grands de samedi 9 mars 2019 à la RTVH précise que la RDC ne mérite pas être gouvernée en dehors de la volonté du souverain primaire.                  

Pour l’assistant MUMBERE MZEE WAVENE ; en dépit de son investiture comme président de la république ; Félix TSHISEKEDI n’aurait pas encore le contrôle du pays. Justifiant ses allégations par le dernier accord signé entre le FCC et le CASH démontrant la volonté pour les deux coalitions de gouverner ensemble.

Il s’appuie aussi sur le fait que c’est l’autorité morale du front commun pour le Congo qui devra désigner le formateur du gouvernement. Mais maitre Billy SAGHASA pense que refuser d’accompagner les nouvelles institutions du pays c’est jouer en défaveur de la ville de Butembo.

Si pour cet auxiliaire, il faudra à l’heure actuelle que les leaders communautaires locaux repensent les stratégies d’approches vis-à-vis du président de la république afin d’attirer son attention sur les problèmes de l’entité, l’Assistant Mzee WAVENE précise quant à lui que le combat de LAMUKA n’est pas dirigé contre TSHISEKEDI plutôt contre l’ancien régime de Joseph KABILA, qui selon lui, aurait encore tout le contrôle du pays.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :