Actualités

Nord-Kivu : Les élections sont confirmées à Beni, Butembo et Yumbi le 31 Mars prochain

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

D’abord le président de la CENI a demandé pardon à la population de Butembo pour le préjudice lui causé par le report des élections du 30 Décembre 2018.

Corneille Nanga a ensuite confirmé la tenue des élections à Butembo, Beni et Yumbi le 31 Mars prochain.

Et pour y parvenir, le président de la CENI demande à la notabilité et la population de Beni et Butembo par exemple, de faire beaucoup d’efforts et cela en l’unisson pour éradiquer l’épidémie à virus Ebola. Lui venant de faire le premier pas dans sens a en appelant les électeurs de la région à se mobiliser comme un seul homme afin de maitriser cette épidémie.

Corneille Nanga a appelé aux uns et les autres, les acteurs de la société civile et de la société politique qu’ils ont la responsabilité de bouter hors la maladie à virus Ebola. Il a tout de même salué les efforts des équipes de la riposte, avec des avancées positives qui ont été annoncées en ville de Beni, où on venait de passer plus de 21 jours sans enregistrer des nouveaux cas de cette maladie.

Cette délégation du président de la Commission électorale Nationale Indépendante est composée d’autres membres de la CENI, des personnalités du grand-nord Kivu, pour venir évaluer aussi les aspects techniques et politiques.

Au sujet de la question de seuil dans les régions qui n’avaient pas voté, Corneille Nanga a indiqué que cette préoccupation est déjà réglée par la loi électorale à son article 84 des mesures d’application, stipulant que lorsqu’il y a des cas exceptionnels comme ceux observés, le seuil se calcule pour les circonscriptions qui ont organisées les élections à partir des suffrages valablement exprimés.

Ces mesures d’application ajoutent que pour les circonscriptions restantes, les élections se tiendront à la proportionnelle à liste ouverte, en voix préférentielles avec l’application : du plus fort reste. Cependant, l’élection restante va se faire à deux niveaux, celui du président étant déjà élagué. Ainsi on reste avec les législatives provinciales et nationales.

C’est avec satisfaction que la société civile a accueilli ce message d’espoir, selon elle, du président de la CENI. Edgard Mateso vice président des forces vives du Nord-Kivu indique qu’il y a cette fois ci de l’espoir pour la représentation de Butembo-Beni dans les assemblées. D’où, le vice-président de la société civile supplie la population à collaborer d’avantage avec les équipes de la riposte pour mettre fin à Ebola afin qu’elle ne serve plus de prétexte.

Rédaction

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :