Actualités

Nord-Kivu : la coordination des écoles conventionnées catholiques de Bukavu brise son silence sur le massacre de Beni

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Les coordinateurs et sous coordinateurs des écoles conventionnées catholiques de la province ecclésiastique de Bukavu condamnent les massacres en répétition dont sont victimes les populations du Diocèse de Butembo-Beni de la part des rebelles présumes ADF.


Essentiellement des hommes de Dieu ; ces coordinateurs se sont prononcés contre l’insécurité dans le grand Nord-Kivu et à Beni à particulier à l’issu des assises de trois jours tenues depuis jeudi dernier à KASONGOMI en ville de Butembo. Ils invitent le gouvernent congolais et la communauté internationale à reconsidérer  la question de Beni en toute responsabilité étant donné que les populations locales veulent à tout prix fumer le calumet de la paix. 
« Nous condamnons avec force cette barbarie perpétrée par des présumés ADF nalu et qui perturbe la quiétude de la paisible population de Beni, dénoncer le silence coupable des autorités politico-administratives et sécuritaires tant locales, provinciales que nationales. Encouragions la MONUSCO qui aurait commencé à mener conjointement, avec les FARDC, les opérations militaires pour éradiquer les forces négatives dites présumées ADF. Exprimons notre solidarité et compassion à toute la population de Beni-ville et territoire en générale et en particulier toutes les familles victimes de ces actes sauvages… Singulièrement, nous solidarisons avec la famille scolaire du diocèse de Butembo-Beni obligée d’arrête les cours suite à cette insécurité chronique. Nous recommandons au gouvernement provincial du Nord-Kivu et au gouvernement national de la RDC, de faire du dossier de Beni leur priorité et de le traiter avec honnêteté, responsabilité et sens du patriotisme. A la population de Beni, de rester unie et vigilante pour décourager et résister contre ce point macabre lancé contre elle ». L’extrait du déclaration lu par l’Abbé Amuli Kabo Kizito.

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :