Actualités

Nord-Kivu : La coopevi accuse la marine ougandaise du crime des quatre pêcheurs sur le lac Edouard

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

La commune rurale de Kyavinyonge en territoire de Beni de nouveau endeuillée.  Cet état de deuil est dû consécutivement à la découverte macabre des quatre corps de pêcheurs congolais sur le lac Edouard. Ceux-ci ont été repêchés et mis en terre ce Mardi 11 septembre. La coopérative des pêcheries de Vitsumbi accuse les forces de la marine Ougandais d’être auteurs de ces crimes.

Selon les sources locales de la coopérative des pêcheries de Vitsumbi, ces pêcheurs congolais étaient abattus le 7 Septembre dernier par les présumés forces de la marine ougandaise.

« C’est depuis le sept de ce mois que nous avons été informé d’un cas de coup des balles sur le lac Edouard. On nous a aussi signalé la présence d’un canon rapide de la marine ougandaise. Certains pêcheurs se sont échappés et d’autres ont été capturé. On pensait qu’ils étaient, mais après quelques renseignements on s’est rendu compte que ces pêcheurs ont été abattus. C’est hier, après découverte de ces quatre corps ligotés et calcinés, que nous avons eu à confirmer cette information », c’est ce qu’explique ici Pascal MUKO, représentant de la COOPEVI à Kyavinyonge.

Pour rappel, ce cas intervient après des accrochages entre les armées congolaise et ougandaise sur la lac Édouard à la lisière entre ces deux pays. Ces affrontements avaient eu lieu le 05 Juillet. 4 militaires ougandais avaient été tués. Une centaine de pêcheurs congolais restent détenus en Ougandais depuis juillet. Accusés de violation de frontière lacustre, ils ont été condamnés à des peines allant de 2 à 3 ans de prison.

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :