Actualités

Nord-Kivu : Julien PALUKU KAHONGYA « Ne détruisons pas le pays à cause de six mois de retard »

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Au tour de la fameuse question « Faudra-t-il détruire tous les efforts déjà consentis en province pour les élections ? » le chef de l’exécutif provincial a fustigé la manipulation de la jeunesse par certains acteurs politiques. Ces derniers en tirent des profits pour accéder au pouvoir.

Julien PALUKU KAHONGYA a à cette occasion inviter les électeurs à se préparer pour les élections en décembre 2018 tout en condamnant l’hypocrisie qui caractérise les acteurs politiques de  l’opposition.

« Ceux-ci rejettent le calendrier électoral de la Commission Electorale Nationale Indépendante alors qu’il a été élaboré avec le concours de leurs délégués siégeant à la CENI. Entre l’opposition qui parle du 30 juin 2018 pour la tenue des élections et la CENI qui fixe ces mêmes élections au 23 décembre de la même année, il y a aucune différence ». Argumente Julien PALUKU KAHONGYA.

S’adressant à ceux qui appellent à des manifestations dans des rues, le gouverneur de province les décourage dans cette pratique, car dit-il : « cette pratique consiste à se servir des jeunes pour s’emparer des postes ministériels au niveau de Kinshasa ».

En chutant, le gouverneur Julien PALUKU KAHONGYA a invité ses administrés à la conjugaison des efforts pour la reconstruction et la sécurisation de la province du Nord-Kivu.

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :