Actualités

Analyse: Le Professeur Kahindo Muhesi analyse les points forts et faibles de la lutte politique de Patrice LUMUMBA

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

La lutte menée par EMERY PATRICE LUMAMBA à son temps a le mérite d’avoir conduit la République Démocratique du Congo vers l’accession de sa souveraineté nationale et internationale. Toutefois, cette indépendance a été obtenue dans une certaine précipitation, fait savoir le professeur Kahindo Mughesi.

Au cours d’une interview accordée à RTVH ce Vendredi 17 Janvier, ce politologue est revenu sur les points forts et faibles qui ont caractérisé la lutte politique de Patrice Emery Lumumba.

Pour le professeur Kahindo Muhesi, Lumumba este un grand nom dans l’histoire politique de la RDC pour sa lutte en vue de l’obtention, selon lui de l’indépendance théorique du Pays. Il fait savoir que Patrice Lumumba a le mérite d’avoir su prouver son patriotisme et son engagement politique pour la libération du peuple congolais des jougs des colons Belges.

«Il ne fallait pas accepter que les richesses du Congo soient exploitées par des puissances étrangères, il fallait refuser que l'homme blanc; la Belgique notamment continue à opérer la prédation en RDC. C'est autant d'aspects qu'on peut retenir de la lutte de Lumumba. Un patriotisme assez démontré, mais aussi un engagement politique pour la libération du peuple congolais, pour l'indépendance politique, économique. Bref, le respect de la souveraineté de la RDC», analyse-t-il.

Cependant, cet enseignant des sciences politiques à l’université catholique du graben reproche à Patrice Lumumba une certaine précipitation dans sa lutte pour l’indépendance du Pays. Il affirme que le Congo n’avait pas encore des cadres assez préparés pour prendre la relève après le départ de l’homme blanc.

«Si on peut parler des faiblesses. On a comme l'impression qu'avec l'excès de fougue de Lumumba que l'indépendance aura été précipitée sans préalable. Et cela a fait qu'aussitôt après l'indépendance le pays, s'est retrouvé dans une situation chaotique parce qu'il avait une faible préparation des élites congolaises à pouvoir assumer l'indépendance. Et on voit aussi justement le chao qui s'en est suivi avec les différentes rebellions», ajoute-t-il.

Le professeur Kahindo Muhesi , regrette enfin l’absence aujourd’hui des leaders politiques qui incarnent réellement l’idéologie de Lumumba   en dépit du fait que plusieurs acteurs politiques se réclament encore de cette idéologique politique.

Nzanzu Kamuha

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :