Actualités

BUTEMBO : sérenité, paix, securité… les vœux de la société civile pour l’année 2020

Écrit par Rédaction Rtvh Butembo
Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

La population de Butembo appelée à ne pas céder à la psychose mais à collaborer avec les services de sécurité en cette période où les discours se multiplient au sujet de la découverte d’engins explosifs çà et là et la balkanisation du pays.

Appel de la coordination urbaine de la société civile de Butembo contenu dans son message de vœux pour 2020 signé ce samedi 11 janvier par son président, l’abbé professeur MUHINDO MALONGA Télésphore.

La sérénité, la paix, la sécurité, le bonheur, la santé et le succès ; tels sont les vœux de la coordination urbaine de la société de Butembo pour les habitants de cette ville. Pour que ces vœux deviennent une réalité, cette structure citoyenne demande aux civils, aux autorités religieuses, politiques, administratives, judiciaires, militaires et policières ; chacun dans son domaine de compétence de bien jouer son rôle.

Parlant des autorités administratives et judiciaires, la coordination urbaine de la société civile, les invite à œuvrer pour la sécurité et une justice sereine. Aux militaires et policiers la coordination urbaine de la société civile de Butembo demande de protéger les populations menacées d’extermination et des territoires menacés de balkanisation. Cette structure demande aux chefs et membres des groupes armés d’opter pour la démobilisation ou l’intégration des rangs des FARDC en vue de la pacification de la région. Concernant la découverte, presque courante, d’engins explosifs à Butembo et les débats sur la balkanisation de la RDC, les forces vives locales recommandent la sérénité.

« En cette période où on parle de la découverte des engins explosifs, nous recommandons à la population de ne pas céder à la psychose. Bien au contraire nous les appelons à la vigilance, à la collaboration avec les services de sécurités, à se désolidariser d’avec les groupes armées tendant à déstabiliser la ville et ses institutions ou à balkaniser le pays ou encore à alimenter la violence » a lâché Télésphore MALONGA.

Au chapitre sanitaire avec la résurgence des cas positifs de la maladie à virus Ebola à Butembo, la société civile appelle la population à s’approprier la vaccination contre cette épidémie. La coordination de la société civile de Butembo se réjouit, enfin, de la publication au cours de ce mois de janvier 2020 du rapport du Bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme dénonçant des graves crimes contre l’humanité et un possible génocide des HEMA en Ituri entre 2017 et 2019 . Néanmoins, cette coordination des forces vives au niveau locale s’étonne du fait que ce bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme tarde de se prononcer de la même manière au sujet des massacres des NANDE dans la région de BENI.

Nzanzu Kamuha

Partager cet article
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     
Catégorie :